Vladimir

Issu d’une famille de sportifs, (mon père était professeur d’éducation physique, mon oncle alpiniste de haut niveau) et disposant à Maisons Laffitte d’un environnement propice aux activités sportives, j’ai pu, très jeune, pratiquer de nombreuses activités physiques et sportives aussi diverses que variées.

Pour n’en citer que certaines : l’équitation, le rugby, le tennis, l’escrime, l’haltérophilie, l’athlétisme, la natation, la voile, la plongée, le ski, le snowboard. Cette liste pléthorique n’étant qu’un prétexte pour la découverte de sensations, d’expériences et l’acquisition d’un large répertoire gestuel. S’y ajoute la recherche de performances, dans chacune d’entre elles.

J’ai d’abord passé un diplôme d’éducateur fédéral de tennis, (appelé aujourd’hui  A.M.T), puis un brevet d’état de musculation (B.E.A.C.P.C), avec une formation d’un an au C.R.E.P.S de Montry. Cela m’a permis d’avoir des connaissances en anatomie, physiologie, et d’acquérir des savoirs-faire sur la gestion et le développement des filières énergétiques. Ce diplôme des métiers de la forme m’a incité à voyager, notamment en Angleterre, où j’ai vécu plus d’un an à Londres en tant que préparateur physique.

Revenu en France, la noblesse de l’escrime m’a attiré et j’ai préparé le brevet d’état de Maître d’Armes au CREPS de Chatenay Malabry. J’y ai acquis des savoirs-faire sur les apprentissages moteurs et les habiletés fines, ce qui m’a permis de suivre une formation Handisport, pour intervenir auprès de publics en situation de handicap physique, dont une expérience de deux ans, très riche, auprès de personnes mal-voyantes.

Au fil des rencontres, j’ai fait la connaissance de plusieurs athlètes de haut niveau, et de personnes au remarquable talent dans le domaine gastronomique et du cinéma. Je les ai accompagnés dans leur quête vers l’excellence en préparation physique et mentale : certains ont atteint leur but et d’autres s’en sont rapprochés…

 

 

Suite du texte